Lettre de Paul aux Romains (Séance 27)

Vous serez sans doute d’accord avec moi pour dire que l’une des affirmations les plus ahurissante du Nouveau-Testament est la suivante : « Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. » (Rom 5 : 3) On peut se glorifier de bien des choses mais comment peut-on en venir à apprécier les afflictions au point même de s’en glorifier comme Paul le suggère?

Dans un monde comme le nôtre la souffrance atteint toutes les sphères de l’existence humaine autant par la maladie que la pauvreté, la haine, les amitiés et les mariages brisés, les guerres et les tueries, la persécution, etc. Comment l’apôtre des gentils en est-il venu à voir dans ces affections un avantage qu’il qualifie de glorieux?

Facebooktwittermail
rss

1 Comment

  1. Quel privilège que ce message de comprendre le pourquoi de la souffrance sous un autre angle. Merci pasteur Réal pour ton enseignement sans toutefois courir après la souffrance car comme tu le dis si bien, elle vient toute seule mais nous savons mieux y faire face! Sois béni! 🙏

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.